Intoxications par toxiques convulsivants

Les intoxications les plus fréquentes sont provoquées par des appats empoisonnés , l ' antigel et les produits antiparasitaires .  Elles ont lieu soit par malveillance , soit par  accident ( ingestion d ' antigel pour voiture ou d ' appats destinés  à d ' autres animaux , mauvaise utilisation de produits antiparasitaires externes.....)

 

ANTIGEL OU ETHYLENE GLYCOL

Présent dans la plupart des foyers français , l ' antigel utilisé dans les circuits de refroidissement d ' eau est une cause fréquente d ' intoxication chez le chien . Il suffit de 130 ml d ' une solution aqueuse à 50% pour tuer un chien de 10 kg .

Les signes d ' intoxication

Ils apparaissent 30 minutes à 3 heures après l ' absorption . L ' animal présente des troubles digestifs ( diarrhées , vomissements ) , nerveux ( démarche chancelante , convulsion, coma ) , cardiaques et pulmonaires .

La mort survient rapidement par arret cardiaque ou tardivement , suite à une crise d ' urée .

 

ANTIPARASITAIRES

Les organophosphorés ( dichlorvos , fenthion , malathion , parathion , diazinon...) et les carbamates ( carbaryl , propoxur , bendiocarb...)

Utilisés en agriculture contre les insectes et les acariens , ils servent aussi à désinsectiser les locaux d ' habitation et d ' élevage . Ils sont également employés dans la lutte contre les parasites des animaux domestiques . La plupart des accidents surviennent lors des traitements antiparasitaires externes .

L ' intoxication

Elle provoque des troubles digestifs ( salivation , vomissements , diarrhée , colique ) , respiratoires ( insuffisance respiratoire ) , musculaires ( contractions musculaires suivies d ' une faiblesse ou d ' une paralysie ) , oculaires ( contraction de la papille : myosis ) et nerveux ( convulsions ) .

La mort survient par paralysie des muscles respiratoires et obstruction des voies respiratoires .

 

APPATS EMPOISONNES

La strychnine

Jadis utilisée pour tuer les corbeaux et les rongeurs , elle est encore employée aujourd ' hui par les gardes-chasses pour la destruction des renards et des taupes .

Les signes d ' intoxication

Ils apparaissent 15 à 45 minutes après absorption . la moindre excitation déclenche des crises convulsives . L ' animal  est couché sur le coté , les membres étendus et rigides , l ' encolure tendue , la tete rejetée en arrière . Les crises durent de quelques secondes à 1 minutes , puis apparaissent des mouvements de pédalage , enfin survient une période de relaxation avec relachement musculaire complet . Cette période d ' accalmie est interrompue à la moindre sollicitation extérieure . La mort survient en quelques heures par asphyxie suite à la paralysie des muscles respiratoires .

Le métaldéhyde

Les campeurs s ' en servent comme combustible sous forme de petites plaquettes ( méta , alcool solidifié ) , les jardiniers l ' utilisent pour tuer les mollusques ( limaces ) sous forme de granulés .

Les signes d ' intoxication

Ils apparaissent 1 à 2 heures après absorption . Après une période d ' inquiètude , parfois d ' agressivité , l ' animal présente des crises convulsives d ' une façon presque continue . Totalement inconscient et insensible aux excitations extèrieures , il a les pupilles très dilatées , bave abondamment et a des difficultées respiratoires très importantes . La mort survient par asphyxie secondairement à l ' encombrement bronchique .

 

La crimidine

Ce poison est préconisé pour détruire les rats et les taupes . Il est peu utilisé et les intoxications sont rares .

Les signes d ' intoxication

Ils apparaissent de 30 minutes à 1 heure après l ' absorption . L ' animal présente une alternance de crises  épileptiformes très violentes et de phases d ' abattement extrème . La mort survient par blocage respiratoire .

 

Le chloralose

Les appats au chloralose sont utilisés pour lutter contre les corbeaux et les rongeurs .

Les signes d ' intoxication

Ils apparaissent quelques heures après absorption . L ' animal présente un sommeil profond , entrecoupé de crises convulsives déclenchées par la moindre excitation extèrieure .

 

ORGANOCHLORES

L ' organochloré le plus utilisé en médecine vétérinaire est le lindane . Le lindane sert à lutter contre les parasites externes du chien . Il est surtout toxique chez les jeunes animaux .

L ' intoxication

Elle est à l ' origine de troubles neurologiques ( tremblements , troubles de l ' équilibre , convulsions ) associés à une hypersalivation et à une dilatation de la pupille  ( mydriase ) .

 


COMMENT REAGIR FACE A UNE INTOXICATION ?

 

• Si vous voyez votre chien absorber le produit , faites le vomir en lui faisant boire de l ' eau très salée ( 1 à 3 cuillerées à café de sel dans 20 ml d ' eau tiède , à raison de 5 à 20 ml par chien suivant la taille ) . Conduisez-le ensuite rapidement chez votre vétérinaire .

• Si votre chien est en convulsions , il doit etre hospitalisé d ' urgence .


Le traitement fait appel à des médicaments réduisant les convulsions : barbituriques ( phénobarbital ) , benzodiazépines ( diazépam ) et à une thérapeutique de maintien en survie ( respiration artificielle ) et d ' élimination du toxique ( perfusion ) .

La vitamine B6 et l ' atropine sont administrées respectivement pour les intoxications par la crimidine et par les organophosphorés et les carbamates .

 


COMMENT PREVENIR LES INTOXICATIONS ?

 

• Si vous employez des produits pour éliminer des nuisibles ( rats , souris ) , rangez-les toujours hors de portée de votre compagnon .

• Placez les appats hors de sa portée .

• Si vous habitez à la campagne , ne le laissez pas seul dehors au moment des périodes de dératisation ou pendant celles de traitement des cultures .

• N ' utilisez jamais de produits antiparasitaires sans l ' avis de votre vétérinaire et respectez scrupuleusement le mode d ' emploi .

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×