Allergie alimentaire

Une alimentation , aussi équilibrée soit-elle , peut etre à l ' origine d ' une allergie alimentaire . La substance en cause est soit un ingrédient de la ration , ménagère ou industrielle , soit un aditif . Elle se traduit la plupart du temps par des lésions cutanées qui répondent mal au traitements classiques . Seule la mise en place d ' un régime dit d ' éviction peut réussir à mettre en évidence l ' ingrédient responsable de l ' allergie .

L ' allergie alimentaire est le résultat d ' une réaction d ' hypersensibilité face à des substances alimentaires qui se comportent comme des allergènes , soit des substances qui vont provoquer une réponse allergique chez le chien . A la différence de l ' intolérance alimentaire , c ' est un phénomène immunologique qui en est la cause . Bien connue chez l ' homme , elle a été longtemps sous-éstimée en médecine vétérinaire . On pense aujourd ' hui qu ' elle représente 1 % des dermatoses et 10 % des dermatoses allergiques . Si l ' on ne connait pas à ce jour de prédispositions d ' age ou de sexe , on sait cependant que statistiquement , les westies et les colleys sont les plus atteints , suivis par les cokers , les labradors , golden retrievers et les bergers allemands . La réaction allergique ne va se déclencher qu ' après une phase de sensibilisation préalable , c ' est-à-dire que le chien doit ingérer la substance alimentaire allergénique pendant un certain temps avant que la réaction allergique ne se déclenche . Cette période dure généralement de six mois à deux ans , laps de temps pendant lequel le chien se nourrit régulièrement avec l ' aliment allergénique et ne manifeste aucun symptome . C ' est la raison pour laquelle cette maladie est rare pendant les premiers mois de la vie des chiots . Ce type d ' allergie s ' exprime généralement chez le chien par des symptomes cutanés , plus rarement par des troubles digestifs ( entérites et colites chroniques ) , et très exceptionnellement par des troubles respiratoires ou nerveux .

 

GARE AUX ADDITIFS !

L ' allergène en cause lors d ' allergie alimentaire est la plupart du temps un aliment de base de la ration . Il s ' agit généralement de grosses molécules protidiques , comme les protéines d ' origine animale . En premier lieu se trouve la viande ( boeuf , poulet , porc , cheval ou agneau ) ou le poisson , mais d ' autres produits peuvent etre également allergéniques, comme le lait , les oeufs et dérivés , ou plus rarement les céréales , comme le blé . Mais il existe d ' autres allergènes que l ' on soupçonne moins . Ce sont les additifs alimentaires tels les colorants , les agents de conservation, antioxydants ( métalsulfite )ou émulsifiants , ingrédients habituels des aliments industriels . Par ailleurs , le pouvoir allergisant d ' une substance peut etre augmenté ou atténué suite à la digestion ou la cuisson .

CA DEMANGE !

L ' allergie alimentaire s ' exprime principalement chez le chien par des lésions cutanées non caractéristiques . La première manifestation est le prurit , ou démangeaison cutanée généralisée , similaire à celle provoquée par la présence de parasites externe , mais  répondant mal aux traitements à base de cortisone . D ' intensité variable , il peut etre intermittent ou apparaitre 4 à 24 heures après l ' ingestion de l ' allergène . Cette démangeaison va déclencher une réaction de léchage et de grattage à l ' origine de nouvelles lésions dites autotraumatiques . Les conséquences sont des dépilations sans localisations spécifiques , avec présence de croutes et d ' une hyperpigmentation de la peau . Les complications secondaires sont fréquentes et se manifestent par une séborrhée grasse ( production excessive de graiise au niveau de la peau ) et une pyodermite superficielle récidivente ( infection cutanée ) . Une otite cétumineuse est fréquemment observée et peur etre quelques fois la seule manifestation de l ' allergie alimentaire . Les symptomes digestifs sont présents dans seulement 20à 30 % des cas sous la forme de vomissements ou de diarrhées . Le contact des allergènes non digérés avec le sphincter anal pourrait etre à l ' origine de démangeaisons au niveau de l ' anus . Exceptionnellement , on peut observer des symptomes oculaires ( larmoiements , conjonctivite ) , nerveux ( trouble du comportement comme gober des mouches ) ou des crises d ' asthmes .

 

LE REGIME D ' EVICTION , UNE NECESSITE

Le diagnostic de l ' allergie alimentaire est assez problèmatique . Les symptomes sont peu caractèristiques et compatibles avec un grand nombre d ' affections cutanées de diverses origines . Mais lorsqu ' un chien présente régulièrement des démangeaisons qui répondent mal aux corticoides ou encore une pyodermite superficielle récidivante , il faut envisager la possibilité d ' une allergie alimentaire . Si la suspecter reste au demeurant simple , confirmer le diagnostic entraine un certain nombre de contraintes pour le propriétaire . En effet , les tests sanguins ne présentent aucun interet et les biopsies cutanées n ' ont pas valeur de diagnostic , car elles ne renseignent que sur la nature allergique de la dermatose . La seule méthode de diagnostic possible reste alors le régime dit d ' éviction ou d ' élimination . Le principe de ce régime est simple . La ration alimentaire quotidienne ne doit contenir que des aliments que le chien n ' a jamais ingéré auparavant . Ce régime comprend au départ une seule et unique source de protéines animale ( viande de cheval , agneau , poulet , lapin , mouton ) crue ou grillée sans corps gras , et d ' autre part un légume bouilli ( tomates , navets , lentilles , choux ou salade ) . Il est conseillé d ' administrer de l ' eau minérale afin d ' éviter les éléments polluants de l ' eau du robinet . de mème , il faut supprimer les gamelles en plastique ou en métal , retirer les jouets en plastique et ne donner aucun complément vitaminique ou minéral , épice ou friandise . Les aliments hypoallergéniques industriels ne doivent pas etre utilisés pour ce test , car ils contiennent de nombreux additifs qui peuvent etre la cause de l ' allergie . De plus , ils sont fabriqués à partir de nombreux ingrédients . Cette diète doit etre mise en place suite à une période préalable de transition alimentaire d ' environ une semaine . Et elle doit etre maintenue pendant une durée minimum de trois semaines . Par ailleurs , elle doit etre poursuivie pendant au moins deux semaines après les traitements ( corticoides , antihistaminiques, antibiotique ) . Dans certains cas , il peut etre nécessaire de prolonger ce régime pendant huit semaines .

 

IDENTIFIER L ' ALLERGENE POUR L ' ELIMINER

Si l ' un des deux ingrédients utilisés est à l ' origine de l ' allergie alimentaire , les démangeaisons vont cesser au mieux vers la fin de la deuxième semaine , mais il faut attendre parfois deux mois pour obtenir une réponse . Dès la rémission des symptomes , on réintroduit un à un les aliments de l ' ancien régime à raison d ' un aliment tous les quinze jours . Dès la réapparition  des démangeaisons ( deux à trois jours ) , on stoppe son administration . Attention , l ' utilisation d ' une alimentation industrielle de la mème composition peut provoquer une rechute provoquée par la présence d ' un additif ou par le métal de la boite . On peut réaliser un deuxième essai pour confirmer le diagnostic . En revanche , si l ' on obtient pas de réponse au bout de huit semaines , on peut éliminer l ' hypothèse de l ' allergie alimentaire . Si la réponse est partielle , il faut envisager d ' autres dermatoses allergiques .

Ce régime d ' éviction  , peu équilibré , peut entrainer des constipations ou diarrhées . Il faut alors modifier les quantités de viandes et de légumes et non le type d ' aliment . Une fois identifié l ' allergène ( il est rare qu ' il existe à la fois plusieurs allergènes responsables de l ' allergie alimentaire ) , on peut alors envisager d ' administrer soit une alimentation ménagère dans laquelle sera exclu l ' aliment allergénique , soit un aliment industriel diététique hypoallergénique .



 

UNE ALLERGIE PEUT EN CACHER UNE AUTRE

 

L ' allergie alimentaire est indépendante des allergènes saisonniers comme les pollens . Mais cette affection va souvent de pair avec d ' autres allergies respiratoires ou cutanées comme la dermite par allergie aux piqures de puces , l ' atopie ou la dermite de contact . Un animal allergique est souvent sensible à plusieurs types d ' allergènes , par exemple alimentaire , cutané ou respiratoire . Mais le seuil de déclenchement des démangeaisons et des symptomes d ' allergie résulte de la somme de tous les allergènes . Il suffit  de suprimer un seul type d ' allergène , comme par exemple alimentaire , pour repasser au-dessous du seuil et faire régresser les symptomes . Ainsi , le seul controle de l ' allergie alimentaire par un régime d ' alimentation peut permettre de diminuer de manière suffisante les démangeaisons en le ramenant en dessousdu seuil de tolérance .

 



 

A PROPOS D ' ALIMENTS HYPOALLERGENIQUES

 

Les aliments industriels dits hypoallergéniques contiennent tout d ' abord une source de protéines d ' origine animale très digestibles et de haute valeur biologique . La règle d ' or est l ' utilisation de protéines peu habituelles comme l ' agneau ou le canard , ou certains poissons. Le riz est la source glucidique de prédilection , car il ne contient pas de gluten . Quant aux additifs , ils sont triés sur le volet afin d ' éviter tous ceux qui pourraient etre à l ' origine d ' une allergie alimentaire . Si l ' utilisation des aliments hypoallergisants est déconseillée pendant le régime d ' éviction , elle est en revanche fortement recommandée dès que l ' on a déterminé l ' aliment ou l ' additif responsable de l ' allergie . En effet , leur composition assure un équilibre alimentaire associant à la fois facilité et sécurité d ' emploi .

 


 

NE PAS CONFONDRE ALLERGIE ALIMENTAIRE ET INTOLERANCE ALIMENTAIRE

Les intolérances alimentaires , contrairement à l ' allergie alimentaire , ne reposent pas sur des phénomènes immunologiques. Il s ' agit tout simplement d ' une réaction secondaire au contact d ' un aliment avec la muqueuse digestive . Dans ce cas , il n ' y a pas de sensibilisation préalable  et des symptomes principalement de types digestifs se manifestent peu de temps après l ' ingestion des aliments . Ces intolérances sont de plusieurs types .

 Intolérances métaboliques : dues à une déficience enzimatique , par exemple l ' intolérance au lactose contenu dans le lait ou dans certaines affections du pancréas

• Toxicité alimentaire : lorsque les aliments sont contaminés par des toxines bactériennes , comme des staphylocoques.

• Intolérances pharmacologiques : elles provoques des réactions digestives et cutanées de type histaminique ( histamine du poisson , tyramine et trptamine du fromage , phénylethylamine du chocolat , certains additifs , comme les colorants , et les conservateurs )

• Maldigestion de certains aliments comme les protéines de mauvaises qualités .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×