Les diarrhées

La diarrhée est très fréquente chez le chien . Observé chez le jeune comme chez l ' adulte , ce syndrome relève de causes diverses , qui conditionnent le traitement .

LES CAUSES

Les causes diffèrent selon l ' âge du sujet . Chez le jeune chien , les diarrhées sont pour la plupart d ' origine alimentaire , parasitaire ou infectieuse ( et principalement virale ) , à moins qu ' elles ne soient liées à la présence d ' un corps étranger dans la lumière intestinale . Chez l ' adulte , ce syndrome peut , bien entendu , reconnaître les mèmes causes que chez le jeune , mais il peut également être la conséquence de lésions chroniques du tube digestif ( tumeur , inflammation spécifique ou non ) , de maladies métaboliques ( insuffisance rénale , hépatique ou surrénalienne , diabéte sucré ) , d ' une insuffisance pancréatique chronique , d ' une intoxication , d ' un déséquilibre neurovégétatif , de troubles endocriniens ou d ' allergies digestives .

 

LES SYMPTOMES

Les symptômes cliniques sont quelque peu différents selon la localisation de la lésion responsable . Ainsi , lorsque la lésion se situe au niveau de l ' intestin grêle , les diarrhées se caractèrisent par des selles très liquides , abondantes , de couleur noire si une hémorragie est associée à cette lésion haute du tube digestif. Les diarrhées de l ' intestin gréle ont , en outre , une répercussion sur l ' état général de l ' animal , qui maigrit et se déshydrate , ce qui peut avoir des conséquences dramatiques , en particulier si le malade est un jeune chiot . Chez lui , en effet , cette complication peut être fatale .

Lorsque c ' est le gros intestin qui est concerné , les selles sont non pas liquides mais molles ( en bouse ) , recouvertes de mucus en cas d ' atteinte du côlon . Elles peuvent également être sanglantes , mais , à l ' inverse de ce que l ' on observe dans le cas précédent , elles sont rouges vif , le sang n ' ayant ici subi aucune digestion . Les défécations sont fréquentes , et le volume des selles est normal , voire supérieur à la moyenne . Généralement , ces diarrhées n ' ont aucune répercussion sur l ' état général de l ' animal .

On reconnaît l ' origine métabolique d ' une diarrhée au fait qu ' elle s ' accompagne d ' autres signes cliniques : par exemple , la soif en cas d ' insuffisance rénale chronique , la soif également mais aussi la faim en cas de diabéte sucré .

 

DIAGNOSTIC

Diagnostiquer une diarrhée ne pose pas le moindre problème , en découvrir la cause est un peu plus délicat , et il faut souvent pour cela recourir à des examens complémentaires , et en premier lieu à un examen des selles . Le vétérinaire étudiera tout d ' abord les caractéristiques macroscopiques de l ' échantillon : il y recherchera notamment la présence de sang , de mucus et d ' aliments non digérés , autant d ' indices qui lui permettront de préciser l ' origine de la diarrhée . Si le malade est un chiot , il examinera les selles au microscope et procédera à une recherche systématique de parasites . Parfois , et surtout lorsqu ' il existe une notion de contagion , il sera amené à faire appel à un laboratoire spécialisé pour détecter la trace éventuelle d ' une infection virale .  L ' examen bactériologique des selles n ' est pas toujours très riche d ' enseignement car le ou les germes isolés ne sont pas forcément ceux qui sont responsables de la maladie . Une exploration de la digestibilité peut être indiquée , en particulier lorsque l ' on pense à une insuffisance pancréatique chronique .

En outre , le clinicien est parfois conduit à réaliser une exploration radiologique du tube digestif : une radiographie sans préparation de l ' abdomen si l ' animal a ingéré un corps étranger opaque aux rayons X , comme une pierre ou un objet métallique , un transit baryté si l ' on soupçonne la présence d ' un objet étranger transparent aux rayons X , comme un objet en plastique , du tissu , un marron , un noyau de fruit , etc....C ' est également le transit baryté qui mettra en évidence une invagination intestinale , une tumeur ou tout autre lésion pariétale . Des moyens plus sophistiqués peuvent être mis en oeuvre lorsque la diarrhée est d ' origine basse ( c ' est-à-dire consécutive à une atteinte du côlon ou du rectum ) , en particulier la coloscopie , qui permet non seulement de visualiser la paroi intestinale mais encore de procéder à une biopsie de la muqueuse .

Des examens sanguins , grâce auxquels on pourra juger des conséquences de la diarrhée sur l ' équilibre hydrique de l ' organisme , sont recommandés lors des diarrhées aigües , surtout chez le chiot . La recherche d ' une cause métabolique impose des explorations spécifiques ( dosage de l ' urée , de la créatinine et de la glycémie , exploration endocrinienne et hépatique .....)

 

LE TRAITEMENT

Le traitement comporte deux volets . Le premier est d ' ordre hygiènique et s ' applique en cas de diarrhée aigüe . Il consiste en une diète hydrique de 24 à 48 heures , car les aliments ont un effet abrasif qui pourrait aggraver les lésions initiales . Le retour à un régime normal se fera ensuite progressivement pour ne pas perturber la fonction digestive . Les aliments seront proposés cuits afin que l ' animal ne risque pas d ' ingérer des micro-organismes susceptibles de modifier la flore intestinale . Jusqu ' à reprise d ' un transit normal , le menu sera composé de riz très cuit , de viande de mouton , de poulet ou de boeuf .

Les régimes hypoallergisants n ' ont de raison d ' être que si une allergie alimentaire a été démontrée par des tests spécifiques . Des aliments tout préparés répondant aux exigences d ' un tel régime sont disponibles dans le commerce .

Le second volet du traitement est médical ou chirurgical selon la cause de la diarrhée . Le traitement médical peut être fondé sur l ' utilisation d ' antiparasitaires , d ' antibiotiques ( indications très précises ) , de corticoïdes ( dans certaines formes de diarrhées chroniques de nature immunologique ) , de pansements intestinaux , de régulateurs du transit . L ' administration de liquides de perfusion pour réhydrater le malade peut se révéler nécessaire .

Le traitement chirurgical d ' une diarrhée se justifie en cas de tumeur digestive , de présence d ' un corps étranger , d ' invagination ou de torsion intestinale.

 



CE QU ' IL FAUT FAIRE

 

• mettre le chien à la diète hydrique ( pas de nourriture ) pendant un jour ou deux

• enquêter sur les éventuelles circonstances ayant pu déclencher la diarrhée : alimentation , coup de froid , etc

• utiliser un pansement intestinal

• consulter le vétérinaire si les symptômes durent plus de 48 h , si la diarrhée s ' accompagne de sang ou de glaires , si l ' état général de l ' animal se dégrade

 


CE QU ' IL NE FAUT PAS FAIRE

 

• donner des ferments lactiques , lesquels , dans bien des cas , ne servent à rien

• donner des antispasmodiques , qui peuvent masquer les symptômes et retarder la découverte de la cause de la diarrhée

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site