Oedème Aigu du poumon

L ' oedème aigu du poumon est la conséquence d ' une accumulation de liquide sorti des vaisseaux sanguins . Les causes en sont multiples et le résultat est toujours grave . C ' est une maladie à traiter rapidement et avec le plus grand soin .

L ' oedème aigu du poumon commence toujours par une infiltration du tissu interstitiel , puis des alvéoles . On parle alors respectivement d ' oedème interstitiel et d ' oedème alvéolaire . Quatre causes principales peuvent servir de base à la classification des oedèmes .

 

LES QUATRE GRANDS TYPES D ' OEDEMES

 

L ' Oedème cardiogénique

Il est provoqué par une diminution des capacités fonctionnelles de la pompe cardiaque , comme celui qui peut se produire en cas d ' insuffisance cardiaque gauche . Ces affections causent une hypertension pulmonaire ( c ' est-à-dire une augmentation de la pression hydrostatique dans les capillaires pulmonaires ) , qui fait sourdre le liquide à travers la paroi des capillaires dans le tissu interstitiel .

Au début , le chien insuffisant cardiaque tousse discrétement , surtout la nuit , et s ' essouffle quand il fait des efforts . Il a de plus en plus de mal à respirer et tombe en syncope : c ' est à ce stade que l ' oedème pulmonaire est à craindre . Le diagnostic de l ' insuffisance fonctionnelle du coeur s ' effectue par auscultation au stétoscope , images radiologiques ( silhouette cardiaque , grosseur....) électrocardiogramme et échocardiogramme .

 

L ' Oedème lésionnel

L ' oedème du poumon peut aussi etre causé par une augmentation de la perméabilité des capillaires pulmonaires : c ' est l ' oedème lésionnel . Il se manifeste en cas d ' inhalation de vapeurs toxiques ( dioxyde de souffre , dioxyde d ' azote .....) ou d ' intoxication par un venin de serpent . Dans ces deux circonstances , les commentaires du propriétaire sont necessaires pour comprendre l ' origine exacte de l ' oedème .

Des troubles de la coagulation , comme la coagulation intravasculaire dissiminée ( CIVD )  caractérisée par l ' extension anormale du processus de coagulation ( qui normalement reste localisé ) , peuvent aussi induire un oedème aigu du poumon . Ce phénomène est généralement du à une maladie bactérienne ou virale , à une tumeur , à une affection hépatique ou à d ' autres causes diverses comme un coup de chaleur , un traumatisme ou un choc anaphylactique . L ' urémie , qui accompagne une défaillance importante et rapide de la fonction rénale , peut aussi etre à l ' origine de l ' oedème pulmonaire lésionnel .

 

L ' insuffisance hépatique et l ' oedème

Il existe d ' autres facteurs , qui , tout en étant rarement les seuls responsables , favorisent l ' apparition des oedèmes du poumon parce qu ' ils diminuent la pression oncotique du plasma . C ' est la cas de l ' insuffisance hépatique , par exemple , qui se traduit par la perturbation du fonctionnement du foie , en particulier par le défaut de synthèse des protéines et des facteurs de la coagulation . Elle est généralement associée à des troubles digestifs ( vomissements , diarrhée ...) , nerveux ( démarche ébrieuse , convulsions ....) ou encore à de l ' ictère . Le diagnostic de l ' insuffisance hépatique s ' établit par les dosages biochimiques des transaminases et des phosphatases alcalines dans le sang .

 

Le syndrome néphrotique et l ' oedème

Le syndrome néphrotique se caractérise par une élimination permanente de protéines dans les urines et , donc , par une diminution du taux d ' albumine dans le sang . Il entraine souvent des épanchements dans les cavités thoracique et abdominale , et il est notamment responsable d ' oedème pulmonaire , ou encore d ' oedèmes périphériques . Les causes en sont multiples ; glomérulonéphrites primitives ou secondaires à des maladies métaboliques ( diabète ) , infectieuses ( hépatite de Rubarth ) ou parasitaires ( piroplasmose ) ou encore à des tumeurs . Pour confirmer le diagnostic , il faut pratiquer des examens complémentaires sur les urines et le sang , et , dans les cas extrèmes , une biopsie rénale .

 

D ' AUTRES CAUSES......

L ' oedème pulmonaire peut aussi avoir une origine neurologique : crise d ' épilepsie , traumatisme cranien ou électrocution , par exemple . Un coup de froid , une hypoglycémie brutale , une réaction allergique peuvent également entrainer un oedème pulmonaire .

 

 



 

LES SYMPTOMES

 

Ils vont de la petite quinte de toux à la détresse respiratoire au stade aigu . Dans ce dernier cas , l ' animal a beaucoup de mal à respirer : il se tient debout , les pattes avant écartées pour tenter de reprendre son souffle , et respire très vite . Sa respiration discordante signifie que , lors de l ' inspiration , quand les parois de la cage thoracique s ' écartent , les creux du flanc se rapprochent , ce qui est contraire à la normale . Dans les cas graves , un jetage écumeux parfois maculé de sang s ' écoule du nez .

Les rales

A l ' auscultation , on entend des rales humides et crépitants , évoquant le bruit du sel jeté sur le feu . Ce bruit respiratoire fixe et permanent résulte du décollement d ' un exsudat de l ' alvéole quand cette dernière se gonfle . Souvent , on perçoit aussi des rales appelés sous-crépitants , qui sont , eux , expiratoires , mobiles et disséminés et qui disparaissent et apparaissent avec la toux . Ces bruits résultent à la fois de la mobilisation d ' exsudats dans les bronches et de l ' éclatement de bulles .

L ' image radiologique

Les alvéoles étant remplies de liquide , on observe sur l ' image radiologique des poumons des opacités confluentes ou encore blanchatres aux bords flous et cotonneux . Certains endroits qui contrastent avec les opacités correspondent aux voies aériennes saines . Les lésions évoluent rapidement : si le syndrome est aigu , elles se forment dans les 24 à 48 heures , mais disparaissent très vite si le traitement est bon . En cas d ' oedème pulmonaire cardiogénique , elles commencent dans la zone du péricarde et s ' étendent ensuite en périphérie . En revanche , si l ' oedème est allergique , elles débutent à la périphérie de l ' aire pulmonaire . Si l ' oedème est interstitiel ( ce qui est le cas au début de l ' affection ) , on observe une densification globale donnant un poumon gris ( au lieu de noir ) , avec de petites opacités et un contraste atténué : cela correspond à l ' inibition du tissus interstitiel par du liquide .

 

 



 

C ' EST UNE URGENCE

 

L ' oedème pulmonaire aigu doit etre traité le plus rapidement possible , car il met la vie du chien en danger . Comme il nécessite des soins immédiats et une surveillance de tous les instants , l ' animal doit etre hospitalisé pendant au moins une douzaine d ' heures .

Le traitement d ' urgence consiste en une oxygénothérapie au masque ou à la sonde endotrachéale . Si l ' animal est anxieux , on lui administre un dérivé de benzodiazépines ou de la morphine . Cette dernière peut provoquer des effets secondaires : vomissements , défécations intempéstives et surtout dépression respiratoire . Il faut alors administrer un bronchodilatateur ainsi qu ' un corticoide à action rapide , surtout en cas d ' oedème lésionnel .

Pour réduire le volume plasmatique et la pression pulmonaire , on injecte un diurétique , à renouveler trois heures plus tard au besoin .

Si l ' oedème est d ' origine cardiaque , un traitement déstiné à soutenir les fonctions du coeur suit le traitement d ' urgence . Il consiste en des mesures hygièniques et diététiques et en l ' administration de diurétiques et de vasodilatateurs . Si l ' oedème a une autre cause , celle-ci doit évidemment etre traitée dès que tout danger est écarté .

L ' oedème pulmonaire aigu peut devenir chronique . On préconise alors le repos complet de l ' animal , ainsi que l ' administration très régulière d ' un bronchodilatateur et d ' un diurétique .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site