Infertilité chez le male

LA MAUVAISE QUALITE DU SPERME

 

Les connaissances concernant l ' élaboration , la maturation et l ' éjaculation d ' une semence de bonne qualité chez le chien permettent de mieux comprendre l ' examen du sperme ou les explorations réalisables par le vétérinaire lors d ' infécondité .

L ' élaboration complète des spermatozoides ne débute qu ' à la puberté . Celle-ci survient à un age variable suivant l ' individu et la race . En effet , si les races miniatures sont précoces , les géantes sont généralement plus tardives .

En période prépubertaire , les quelques spermatozoides produits sont éliminés dans l ' urine . En moyenne , les premières éjaculations ne se produisent pas avant l ' age de huit à dix mois . A ce stade , le sperme est en général pauvre en spermatozoides . De plus , ceux-ci n ' ont pas subi de maturation complète et ils sont peu ou pas fécondants . On observe beaucoup de formes anormales dans l ' éjaculat . La maturité sexuelle du jeune chien male - et donc son aptitude à féconder - n ' est effective qu ' entre huit et quinze mois en moyenne . Il n ' est cependant pas pathologique d ' observer sur des chiens de grandes races des pubertés retardées jusqu ' à un age avancé ( de vingt à vingt-quatre mois ) .

 

LES MEFAITS DE L ' ABSTINENCE

Chez le chien adulte , les spermatozoides sont élaborés dans les tubes séminifères au sein du testicule . Après une abstinence sexuelle prolongée , on observe couramment , en particulier dans les grandes races , une moins bonne qualité de la semence lors de la reprise des premiers éjaculats . De ce fait , il est vivement conseillé de renouveler les saillies ou les prélévements de sperme sur des chiens sortant d ' un long repos sexuel , afin d ' obtenir une qualité optimale

Un chien peut parfois etre incapable de féconder une chienne . L ' infécondité d ' un chien reproducteur male est définie par l ' incapacité de ce dernier à concevoir une portée viable , quantitativement et qualitativement .

 

INFECONDITE ET DIAGNOSTIC

Différents degrés peuvent se rencontrer dans le domaine de l ' infécondité du male . Ce dernier peut etre considéré comme subfertile lorsque ses capacités reproductrices semblent inférieures à la moyenne des animaux de sa race ( faible nombre de chiots produits dans chaque portée , nombre important d ' échecs d ' accouplements ou d ' accouplements non suivis de gestation ) . Une infertilité , transitoire ou définitive ( stérilité ) , peut également etre suspectée lorsque l ' étalon n ' est plus apte à féconder une chienne .

Le diagnostic des causes d ' infertilité du male est difficile et les résultats d ' examens complémentaires ne sont pas toujours simples à interpréter . Du fait du faible nombre d ' études conduites en ce domaine , les traitements sont peu nombreux et n ' aboutissent que rarement à une amélioration de la fertilité . Il est particulièrement important de savoir si le chien a reçu des traitements médicaux antérieurs qui ont pu avoir un effet sur la fertilité . En élevage canin , l ' administration d ' hormones stéroides exogènes ( anabolisants pour la croissance et le développement musculaire , corticoides , produits dopant ( androgènes ) pour les performances à la chasse , dans les concours de travail ou en compétitions sportives ......) sont souvent à l ' origine d ' une infécondité du chien male et sont donc à proscrire absoluement !

Le vétérinaire doit d ' abord examiner l ' animal tout entier , puis les appareils génital et urinaire . En effet , une maladie des voies urinaires ( cystite , urétrite ) altère très souvent la qualité de la semence . Il pourra lorsque c ' est nécessaire , effectuer des examens complémentaires . De très nombreux facteurs peuvent etre à l ' origine d ' infécondité chez le male . L ' incidence des troubles hormonaux ou génétiques ( lignées de chiens hypofertiles ) , ainsi que l ' infécondité par absence d ' accouplements ( chien un peu soumis ou refusant de saillir par douleur , problème de dos ou de hanche ...) sont élevées . Le traitement de l ' infécondité du chien male est très décevant , sauf lorsqu ' une affection  non génitale ( cystite , prostatite ...) est en cause . L ' infécondité d ' origine génétique est irréversible . Les traitements hormonaux sont peu efficaces et doivent etre administrés au minimum deux à trois mois avant d ' induire une amélioration du spermatogramme . Le plus souvent , la qualité du sperme se rétablit toute seule , sans traitement , ou ne se rétablit jamais . Lors d ' impossibilité  physique de saillie , et si la semence est de bonne qualité , on réalisera des inséminations artificielles  en semence fraiche pour rétablir la fertilité .

 

SELECTION ET QUALITE DE LA SEMENCE

Par ailleurs , il existe chez le chien de grandes disparités en ce qui concerne la qualité de la semence d ' une race à l ' autre . ainsi , dans certaines races à très faibles effectifs , un nombre important de males présente une mauvaise qualité de la semence . Ceci explique en partie les faibles performances en termes de fertilité des races en questions . Dans ces races , des programmes de recensement des males les plus fertiles et de sauvegarde génétique , éventuellement par retrempe avec des races morphologiquement proches mais aux meilleurs  qualités de reproduction , sont soit en cours , soit urgents à conduire . Dans d ' autres races , de nombreus males montrent un mauvais spermogramme ( plus de 30 % d ' anomalies totales des spermatozoides , mobilité faible , nombre ou concentration des spermatozoides à peine suffisants ) . L ' origine en partie héréditaire de cette affection est probable . En effet , dans les conditions actuelles de l ' élevage canin , les étalons sont le plus souvent choisis sur leur morphologie ( leur phénotype ) ou leurs résultats en concours , et non sur la qualité de leur semence .

Il est donc important pour l ' éleveur de connaitre et de tenir compte de la qualité de la semence de ses étalons pour son programme de séléction . Face aux difficultés de reproduction d ' un étalon , la prévention de l ' infécondité sera plus efficace que les éventuels traitements . Sélectionner les males sur la qualité de leur semence , exiger une bonne hygiène lors des saillies , ne pas administrer de traitements hormonaux intempestifs cgez des males déstinés à la reproduction , tels seront les principes qui devront guider l ' éleveur ou le propriétaire de l ' étalon .

 

Les autres causes d ' infertilité chez le male

Des problèmes hormonaux ( tumeurs testiculaire , hypothyroidie , administration intempestive d ' hormones ou de produits dopants......) , des maladies infectieuses ( qui entrainent une inflammation testiculaire ou épididymaire passant le plus souvent inaperçue mais suffisant à altérer la semence ) , ou de causes diverses , allant d ' une simple inflammation externe ( dermite ) des bourses - qui induit une " surchauffe " locale des testicules et peut induire une infertilité transitoire - à des malformations variées de l ' appareil génital .

 

 

 



 

EXAMENS COMPLEMENTAIRES

 

Des examens souvent complémentaires sont réalisables lors d ' infécondité du male . Outre le spermogramme , voici les principaux examens envisageables :

• Les dosages hormonaux : ils sont très utiles pour orienter le diagnostic , et il convient d ' en réaliser dès que la qualité de la semence est mauvaise . En effet , en cas de trouble hormonal responsable de la baisse de fécondité d ' un étalon , on peut parfois agir médicalement si on traite l ' animal à un stade d ' évolution précoce . Si on attend trop , l ' infécondité est souvent irréversible .

• Une échographit testiculaire : si le praticien suspecte l ' existence d ' une tumeur

• Un sondage urinaire : pratiqué lorsqu ' il y a suspicion d ' une cystite ou éjaculation rétrograde

• Une échographie prostatique , un examen cytologique de liquide prostatique , voire une ponction - biopsie de cet organe si une prostatite est responsable du problème

• Une spermoculture : il s ' agit d ' une mise en culture du sperme au laboratoire si le vétérinaire suspecte une inféction bactérienne du sperme

• Une biopsie testiculaire : elle permet de controler l ' état exact de la spermatogénèse ( examen qui apporte beaucoup de renseignements lorsque le sperme ne contient pas ou pratiquement pas de spermatozoides ( azoospermie )

 

 



 

LE SPERMATOGRAMME

 

Le prélévement et l ' examen de la semence constituent la toute première étape de l ' examen de la fertilité d ' un chien male .

Le sperme est recueilli par masturbation au travers d ' un cone en plastique ou en caoutchou , le plus souvent en présence d ' une chienne en chaleur . Le chien éjacule successivement trois fractions . Une fraction translucide peu volumineuse , est émise d ' abord , c ' est le présperme , qui a principalement un role de lubrifiant . Puis vient la fraction spermatique , de faible volume également ( 0,5 à 3 millilitres ) et d ' aspect laiteux , plus ou moins blanche en raison de la richesse en spermatozoides . Enfin suit une troisième fraction très volumineuse ( jusqu ' à plus de 20 ml dans les grandes races ) , à l ' aspect trouble " d ' eau de vaisselle " : c ' est du liquide prostatique , servant à protéger et à diluer les spermatozoides .

Le vétérinaire , après avoir apprécié les caractéristiques externes de la semence ( volume , aspect , couleur..) effectuera divers examens . Il examinera tout d ' abord au microscope le pourcentage de spermatozoides ayant un mouvement normal fléchant , c ' est-à-dire progressant rapidement en ligne droite . Dans un bon sperme , il doit y en avoir au moins 60 à 70 % .

Il calculera ensuite par dilution le nombre total de spermatozoides dans l ' éjaculat : le minimum requis est de 150 à 200 millions , mais c ' est en général bien au-dessus puisque , toutes races confondues , on dépasse souvent les 900 millions , certains chiens produisant près de 2 milliards de spermatozoides par éjaculat . Enfin , il réalisera ce qu ' on appelle en jargon technique un spermocytogramme , c ' est-à-dire qu ' il quantifiera sur un frottis en couche mince le pourcentage de spermatozoides n ' ayant pas une morphologie normale . Leur taux ne doit pas excéder 20 à 30 % . Le spermatogramme donne une indication de la fertilité d ' un chien , mais ce n ' est pas un seuil absolu : si un male a un bon spermogramme , il est a priori fertile . S ' il est en dessous du minimum requis , il n ' est pas forcément infertile mais son potentiel reproducteur est faible . Il est hypofertile .

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site